Comment rédiger de meilleures publications sur les réseaux sociaux ?

Partager l'article :

Sur les réseaux sociaux, l’engagement est le maître mot d’une stratégie efficiente. La question est donc de savoir : comment susciter l’intérêt du public pour servir sa stratégie social média ? À travers ce guide pratique, nous livrons quelques conseils sur la rédaction d’un contenu pertinent et attractif pour alimenter les réseaux sociaux.

Mettre en place une ligne éditoriale

Avant même de commencer la rédaction d’un post destiné aux réseaux sociaux, il faut penser à la définition d’une ligne éditoriale. 

Cette dernière permet aux entreprises de créer des posts cohérents, en phase avec l’image de marque qu’elles souhaitent renvoyer. Il s’agit donc du fil conducteur à suivre lors de la rédaction de chaque publication. Au cœur de la ligne éditoriale, plusieurs points sont à déterminer dont : le ton, le format de la publication et les thématiques à aborder.

 

En outre, pour chaque post créé, il est important de vérifier si :

  • Le visuel est cohérent et harmonieux 
  • Le texte apporte une valeur ajoutée 
  • La marque est immédiatement identifiable

Écrire des textes simples

Rédiger un texte facile à lire constitue la première règle pour briller sur les réseaux sociaux. En effet, noyés par un flot d’informations, les internautes ont rarement le réflexe de lire toutes les publications qui se succèdent sur leur fil d’actualité. Les chances qu’ils cliquent sur “voir plus” pour lire l’intégralité d’un long message sont encore plus minces.

Ainsi, pour inciter son audience à lire, mais surtout à  interagir avec ses publications, il est important de produire des textes courts, directs et concis. De même, les jargons techniques sont à proscrire. Il est plus pertinent de transmettre son message à travers des vocabulaires simples, à la portée de tous.

Rédiger un message tourné vers son audience

Une faute d’orthographe, une erreur d’inattention ou une incohérence peut rapidement dégénérer en bad buzz pour les marques. Sur ce, on ne peut que souligner l’importance de relire et de corriger ses écrits avant leur publication sur les réseaux sociaux. Rédacteurs chevronnés ou débutants, personne n’est à l’abri d’une coquille et seule la relecture permet de détecter les éventuelles fautes d’orthographes, contradictions, etc.

Tester les emojis

Les emojis sont considérés comme le langage universel des internautes. En plus d’apporter une note conviviale aux publications, ils attirent le regard dans le fil d’actualité. Cependant, les émoticônes sont à utiliser avec parcimonie et en fonction de l’audience et du type de message à faire passer.

Cela nous ramène à un autre point important : adapter son style d’écriture en fonction du réseau social.

Penser aux calls-to-action

Les réseaux sociaux constituent d’excellents canaux pour générer du trafic sur son site web à travers un bon call-to-action. Ce dernier doit répondre aux attentes de l’audience, tout comme il doit respecter ses promesses. Par ailleurs, pour attirer les potentiels visiteurs et les inciter à passer à l’action, il est conseillé d’utiliser un langage accrocheur.

Analyser et corriger

La performance des posts sur les réseaux sociaux repose également sur une analyse régulière des tendances. Publications après publications, la marque pourra mieux déterminer pourquoi certaines génèrent plus d’interactions que d’autres. Ces analyses permettent de mettre en exergue quels formats marchent le mieux, l’heure et le jour propice pour les publications, etc. Grâce à ces données, la marque pourra mieux adapter ses futures publications pour une stratégie social média plus performante.