Parlons de l'IA ou Intelligence Artificielle...

Commencez à écrire ici ...

Intelligence Artificielle : ce terme devient partie intégrante de notre vie actuelle où il semble difficile de se passer du numérique. Grâce aux œuvres du mathématicien Alan Turing, la notion d’IA voit le jour vers le milieu du XXe siècle. Ce scientifique britannique aborde la problématique d’accorder aux machines une forme d’intelligence. Il décortique le sujet dans son livre Computing Machinery and Intelligence.

Microsoft, Google, IBM, Apple, Facebook et toutes les grandes enseignes de l’univers de l’informatique profitent de l’Intelligence Artificielle. Mais que renferme ce concept répondant présent dans les divers domaines du digital ? Éclaircissements de tout ce qu’il y a à comprendre sur l’IA !

De quoi s’agit-il exactement ?


L’Intelligence Artificielle met en œuvre diverses techniques imitant le fonctionnement du cerveau humain. Ce domaine de l’informatique a pour but de reproduire un équivalent numérique à l’intelligence de l’homme. Compliqué à définir, il peut être divisé en IA forte et en IA faible.

L’IA forte correspond à une capacité remplaçant l’intelligence humaine de manière intégrale et dans toute sa complexité. Elle développe une volonté propre avec une conscience autonome. Mais de nos jours, cette approche d’un homme-machine aux intelligences cognitives, émotionnelles et sociales demeure un fantasme.

À l’inverse, les champs d’application de l’IA faible sont aujourd’hui multiples. Algorithmes de recherche, voitures autonomes, diagnostics médicaux, finance... bénéficient de cette technologie. Les progrès s’avèrent considérables et couvrent presque tous les domaines du quotidien, sans que l’autonomie totale soit au rendez-vous.

À quoi sert l’Intelligence Artificielle ?


Linnovation technologique qui accompagne l’Intelligence Artificielle mène vers des performances exceptionnelles. Avec un système d’automatisation des machines, le taux d’erreur est minimisé comparé au taux d’erreur humaine. Les outils intelligents font preuve de rigueur et de polyvalence dans plusieurs domaines.

L’IA libère l’homme des tâches chronophages et complexes à réaliser à la main avant son avènement. C’est donc une opportunité d’augmenter le confort quotidien en se servant d’outils innovants. Les conditions de travail s’améliorent avec les nouvelles technologies mises en place. La praticité des appareils dotés d’Intelligence Artificielle promet un regain économique pour les entités concernées.

De larges champs d’application à exploiter

L’intelligence Artificielle s’infiltre dans de nombreux domaines pour y apporter des services innovation. Elle sert à développer la reconnaissance de visages, d’objets, de textes et de symboles en matière de classification visuelle. La classification auditive, pour sa part, intègre l’IA en vue d’améliorer la reconnaissance vocale et de sons.

Accumulant des connaissances avec un système artificiel, le machine learning fait appel à l’Intelligence Artificielle pour plus d’autonomie. L’IA permet l’apprentissage des robots d’indexation utilisés par les moteurs de recherche. L’assistance numérique et le service à la clientèle figurent parmi ces domaines bénéficiant des avantages de cette technologie.

Quelles sont les possibilités de l’IA ?


L’Intelligence Artificielle couvre de larges champs d’application, encore faut-il considérer ses limites. Programmés pour des tâches de longue haleine, les outils fonctionnant avec l’IA n’ont aucun besoin de pauses fréquentes. Ils ne se laissent pas distraire et assurent des travaux répétitifs. Il faut quand même garder à l’esprit que l’IA ne présente ni initiative ni créativité. Les aptitudes intuitives du cerveau humain sont écartées des capacités de l’Intelligence Artificielle.

Une innovation au potentiel infini


En 2015, le marché de l’IA atteignait les 200 millions de dollars. Avec son rythme actuel, il est estimé se hisser à une valeur de 90 milliards de dollars d’ici 2025. Cette innovation s’explique par le rôle de plus en plus important qu’occupe l’Intelligence Artificielle dans tous les domaines. Aucun secteur n’est épargné, que ce soit dans le public ou le privé. Les banques et la finance, la construction, l’univers de la santé, le transport, le domaine de l’éducation... tirent parti des avantages de cette technologie. Le concept s’améliore constamment, ce qui pousse 63 % des experts en IA à considérer que cette innovation fera progresser notre monde d’ici 2030.