Naming & branding : incontournables pour marquer les esprits ...

Commencez à écrire ici ...

Nike, Apple, Microsoft, Coca-Cola… Avant d’envahir le marché et les pensées dans le monde entier, ces noms ont fait l’objet de sérieuses études. Les propriétaires de ces marques sont donc passés par le naming et le branding.

Naming et branding : de quoi s’agit-il ?

Le naming correspond à un savoir-faire relatif à la création de nom. Il requiert un ensemble d’expertises et une réflexion approfondie avant d’attribuer un nom quelconque. Au carrefour des domaines du marketing, de la linguistique, de la communication et du droit des marques, le naming est une compétence professionnelle à part entière. Des agences sont même spécialisées dans cet univers.

Le branding, quant à lui, est une forme de marketing visant à façonner la marque. Il englobe diverses opérations pour se faire remarquer et toucher la cible. C’est cet ensemble d’actions qui permet d’attirer le regard et de faire rappeler la marque, de fidéliser les clients et de les transformer en ambassadeurs. Sans se cantonner à la conception de logo et de l’identité visuelle, il crée une émotion auprès des clients.

Pourquoi recourir au naming et au branding ?

Ces deux dernières décennies, trouver un nom pour sa marque ou pour sa société n’est plus aussi simple. Si auparavant, il suffisait de décider et de déposer le choix, les enjeux sont actuellement plus étendus. Comme l’économie est internationalisée, plus de noms sont enregistrés, ce qui crée plus de contraintes juridiques. Selon Saegis, 49 millions de noms de marques ont été comptabilisés dans le monde au début de l’année 2015. Par ailleurs, il ne suffit pas que le nom soit disponible, il faut absolument qu’il plaise. C’est la raison pour laquelle les spécialistes du naming fournissent leur service.

Après la création d’un nom qui sonne, il faut passer à la conception de l’image de la marque. Le branding est indispensable pour de multiples raisons :

  • Se démarquer des concurrents 

Face à l’économie de marché actuelle, la concurrence est toujours présente, quel que soit le domaine d’activité. Les stratégies de branding visent à vous faire connaître de manière unique.

  • Travailler la reconnaissance de la marque

Avec un logo attrayant, un site web design et toutes les facettes améliorées avec le branding, votre reconnaissance de marque se trouve boostée.  

  • Créer des liens avec le public

La qualité du produit n’est plus le seul critère d’achat des clients actuels. Par le branding, il faudrait établir un lien émotionnel avec l’audience. Les couleurs et les divers moyens de communication agissent sur les sentiments des cibles.

Points importants à considérer en naming et branding

Comme le changement de nom et d’image de marque coûte cher à l’entreprise, il faut faire attention dès le stade de conception. Mais lorsqu’un rebranding s’avère nécessaire à la relance de l’activité, des points importants sont à considérer.

  • Effets de mode : éviter tout ce qui est temporel

Certes, le naming et le branding adoptent des stratégies avec des rendus à la mode. Mais il faut garder à l’esprit qu’un nom et une image de marque sont conçus pour durer dans le temps. Mieux vaut alors éviter des sonorités qui vont vite se démoder.

  • Représenter la culture et la personnalité du groupe

La culture de l’entreprise forme son identité. Ainsi, le nom et l’image de marque à créer doivent refléter cette culture et personnalité pour mieux véhiculer les valeurs de l’entité.   

  • Impliquer toutes les équipes dans le changement

Un nouveau nom, un nouveau logo ou de nouvelles couleurs nécessitent la préparation de toutes les parties prenantes de l’entreprise. Les collaborateurs et même les clients ont besoin d’être informés en avance afin d’éviter le risque de rejet en fin de processus.