Le flat design, toujours un succès ...

Commencez à écrire ici ...

Après la course au réalisme vers laquelle s’engouaient les designers, le flat design se taille de plus en plus de place dans le monde du graphisme web. En effet, comme la mode, cet univers met en avant des tendances selon les époques. La 3D a longtemps attiré l’attention des spécialistes du domaine, qui, depuis 2013, tendent à se tourner vers le design plat.

Prônant des formes simples et un style épuré, le flat design exclut les effets de profondeur et de reflet. Ce mode de conception d’interfaces s’applique à la fois dans les sites web, les divers logiciels et les systèmes d’exploitation.

Le principe du flat design

Lorsque l’on parle de design plat, un graphisme minimaliste débarrassé de tout relief vient à l’esprit. Ce concept est une représentation symbolique des objets sans leurs textures.

Avec le flat design, la palette de couleurs utilisée est fondamentale. Elle permet de hiérarchiser les contenus à mettre en valeur et de faire ressortir les éléments particuliers. Même si l’ui/ux design en mode plat accorde une liberté des coloris, ce type de conception présente tout de même des limites. Comme le pastel dynamise la navigation, il est généralement privilégié, sans être associé avec des teintes vives.  

Le principe du design plat repose également sur la simplicité des images et des illustrations utilisées. Les effets tridimensionnels ayant envahi vos écrans sont délaissés au profit de formes minimalistes. Les dégradés et les textures donnent lieu aux figures élémentaires faciles à repérer par le système nerveux.

Outre les couleurs et les images, la typographie et les icônes font aussi la différence du flat design. Une police pratique à appréhender s’impose dans ce style de graphisme. Les Serifs ne trouvent donc pas leur place dans cette tendance. Par ailleurs, les interfaces flat intègrent des icônes adaptables selon l’univers d’application.

Flat design : dans quel domaine peut-on l’utiliser ?

Bien que le design plat soit tendance et déjà adopté par une multitude de sites, il faut examiner s’il est bien aligné à vos besoins. Avant de vous lancer dans ce mode de conception, pensez à l’utilisabilité du projet. Même si le flat design se trouve au goût du jour, il doit contribuer à l’amélioration de l’expérience utilisateur qui prime sur le choix du style.  

De manière générale, les designs dédiés aux petits écrans sont les plus adaptés à cette tendance graphique. Le flat design véhicule mieux les contenus et améliore les expériences de navigation sur mobile. Pour en profiter, vous pouvez faire appel à un expert en identité visuelle à Paris.

Quels sont les avantages du flat design ?

Avec le design plat, tous les éléments superflus de l’interface sont écartés, ce qui permet de garder l’attention des internautes sur l’essentiel. Et comme le site est allégé, la lisibilité s’améliore également. Cette simplification optimise le temps de chargement et l’adaptation à tous les terminaux de lecture. Adapté aux appareils mobiles et aux petits écrans, le flat design convient alors au concept de responsive design.

De leur côté, les designers bénéficient d’un gain de temps grâce à la simplicité de la conception. Sans être retenus par les détails relatifs aux effets et aux textures, ils avancent plus vite dans la réalisation de leurs tâches.

Pourquoi passer au flat design ?

Google, Microsoft, Facebook, YouTube et d’autres marques de renom sont tous passés par une simplification de leurs graphismes en vue d’une meilleure lisibilité. Adopter un design plat apporte une légèreté et une certaine élégance aux logos et aux interfaces. Lorsque vous êtes prêt à accorder la priorité aux contenus plus qu’à la forme, vous pouvez avoir recours à un spécialiste ux design à Paris et passer au flat design.